Notre commune a connu une urbanisation rapide depuis 1957, date de la création du parc Clémenceau (voir document création et vente dans le dossier histoire).

 

En 1866, la carte d'état  major recense 45 maisons dans le bourg et 32 à La Terrière. Dès les années 1970, un phénomène d'extension et de densification vers l'est s'est produit.

L'urbanisation en bande le long du littoral a entraîné une augmentation des enjeux liés à l'augmentation des risques (montée du niveau de l'océan, érosion, submersion...). Près du quart du bâti se trouve en zone de risque, contre seulement une centaine au début des années 1960.

Cette zone, allant du plan d'eau du Maupas à La Belle Henriette, est régulièrement attaquée par les tempêtes. Pour sensibiliser le lecteur à ces phénomènes naturels, nous avons choisi de ne présenter que quelques photos par plage. Les photos aériennes viennent compléter les photos au sol. En bonus, nous donnons quelques photos très anciennes.

IMG_20210526_182357_edited.jpg

2021

Les gabions que nous voyons à gauche sur cette photo ont été posés en 1965, suite à l'attaque par l'océan. C'était une des conséquences de la création du port (voir photos plage centrale). L'océan est revenu sur ces gabions en 2010

© copie interdite